BBC Monthey Chablais | Un troisième quart qui coûte cher
1653
post-template-default,single,single-post,postid-1653,single-format-standard,woocommerce-no-js,ajax_fade,page_not_loaded,,columns-4,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-16.9,qode-theme-bridge,qode_header_in_grid,wpb-js-composer js-comp-ver-5.5.5,vc_responsive
 

Un troisième quart qui coûte cher

Un troisième quart qui coûte cher

David Chappuis

Ce classique du championnat helvétique a tenu toutes ses promesses entre deux formations qui ont joué la carte offensive, notamment en première période. Dans un Reposieux qui enregistra sa plus belle affluence de la saison, les Montheysans auront longtemps tenu tête à Fribourg avant de connaître un énorme trou d’air au troisième quart.  Mal partis (2-9, 10-16), ils réussirent à revenir puis à égaliser, 24-24, grâce à sa paire américaine Cochran-Reid. Puis, les Chablaisiens prirent le match en mains défendant à merveille à l’image de Kenny Frease dont la présence athlétique causa bien des déboires à des Fribourgeois devenus fébriles, sans oublier l’adresse de Mikaël Maruotto et ses tirs primés, 40-32 (16e). Mais Mladjan et le nouveau venu Watts remirent Olympic sur les rails avant la pause.

Monthey-Chablais entama à la perfection la seconde mi-temps, prenant dix longueurs d’avance, 54-44 (22e), écart qu’il aurait fallu conserver quelques minutes afin de mettre le doute dans l’esprit du visiteur. Hélas, ce ne fut pas le cas car celui-ci revint très (trop) rapidement infligeant un 11-0 en moins de deux minutes. 54-55, tout était à refaire à cause du réveil de Touré et surtout de l’excellent Watts, Justin de son prénom, qui illumina cette partie de son talent. Les Valaisans subirent un vrai raz-de-marée sans pouvoir réagir, pour preuve le 26-6 encaissé en huit minutes. Malheureusement pour le BBCMC, il ne put combler son déficit lors de l’ultime « dix » car l’adversaire avait la main mise sur la partie et ne lâcha rien. Il réussit tout de même à ne pas céder plus de terrain, positif. C’est donc au troisième quart que les jaune et vert ont perdu le match. Dommage car le reste du temps ils auront joué les yeux dans les yeux avec le champion (63-61) mais le manque d’adresse (29 pts)  après le thé et des erreurs individuelles ont coûté cher.

Prochaine échéance, un déplacement à Genève qui s’annonce périlleux, mais Monthey-Chablais a montré qu’il peut rivaliser avec les meilleurs, il lui faut être juste plus constant. Avant cela, il ira du côté de Bâle dans le cadre des 1/8èmes de coupe suisse. Face à la lanterne rouge, les Chablaisiens devront rentrer avec la qualification en poche même si rien ne sera simple à la Sporthalle.

BBC Monthey – Chablais – Fribourg Olympic 76-87 (47-44)

Notes : Reposieux 900 spectateurs Arbitres MM. Clivaz, Novakovic et Herbert. Monthey sans Wright (blessé), Fribourg privé de Timberlake (surnuméraire). Reid et Watts élus meilleurs joueurs de leur équipe.

Fautes : 15 contre Monthey, 11 contre Fribourg. Technique à Frease 34’40

Monthey : Bavcevic; Cochran 16; Mbala 12; Reid 18; Frease 3 puis Solioz; Maza 2; Maruotto 21; Monteiro 2; Fritschi 2. Entraîneur : Manu Schmitt

Fribourg : Roberson 10; Mladjan 14; N. Jurkovitz 14; Williamson 2; Touré 18 puis Jaunin 4; Watts 24; Gravet 1; Steinmann; T. Jurkovitz. Entraîneur : Petar Aleksic

Au tableau : 5e 10-13, 10e 24-26, 15e 38-32, 20e 47-44, 25e 58-57, 30e 60-70, 35e 63-78, 40e 76-87

Par quart : 24-26, 23-18, 13-26, 16-17