BBC Monthey Chablais | Le BBC Monthey-Chablais aura eu le dernier mot dans le derby
1641
post-template-default,single,single-post,postid-1641,single-format-standard,woocommerce-no-js,ajax_fade,page_not_loaded,,columns-4,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-16.9,qode-theme-bridge,qode_header_in_grid,wpb-js-composer js-comp-ver-5.5.5,vc_responsive
 

Le BBC Monthey-Chablais aura eu le dernier mot dans le derby

Le BBC Monthey-Chablais aura eu le dernier mot dans le derby

Article du Nouvelliste, 11.11.2018, 15:25

David Chappuis, Vevey

Au terme d’un vrai bon match de basket, le BBC Monthey -Chablais remporte un derby indécis et passionnant jusqu’au bout contre les Riviera Lakers (91-80).

Le BBCMC se déplaçait sur la Riviera pour un duel qui s’annonçait serré et tendu entre deux formations qui visent une place dans le top 6 au terme du premier tour.  Dans des Galeries bruyantes et copieusement garnies, les deux protagonistes ont offert un magnifique spectacle. Malmenés et en ballotage souvent défavorable, les Montheysans ont plié mais sans céder. Après avoir fait le dos rond en première période, ceux-ci ont peu à peu pris l’ascendant sur leur adversaire, passant l’épaule dans les dernières minutes.

Reid déjà décisif

Arrivé il y a trois semaines pour pallier à l’absence de Joël Wright, l’Américain Arizona Reid jouait pour la première fois en championnat. Evoluant dans un registre différent de son compatriote, il a néanmoins su se montrer à son avantage, notamment au second et au dernier quart avec trois tirs primés. Son coach Manu Schmitt ne tarissait pas d’éloge à son sujet. «Arizona nous a apporté ce qu’on attendait de lui à savoir être décisif quand il le faut. Il a fait un match solide et s’est très vite intégré à l’équipe.» Monthey-Chablais a donc  fait le bon choix en misant sur ce sur ce remplaçant de luxe qui devrait lui apporter une vraie plus-value au sein d’un effectif relativement jeune. Manu Schmitt attend beaucoup de son joueur. «Il a certes besoin d’un peu de temps et de travail mais je reste convaincu que sa sérénité et son expérience nous aideront dans les moments clés pour faire la passe, la défense ou mettre le tir qu’il faut.»

Frease remet Monthey sur les rails

Dominés durant le second quart par une formation vaudoise plus agressive et adroite, les Chablaisiens subirent un 13-2 partiel pour se retrouver menés 42-29. Mais ils n’auront pas laissé le doute s’installer, comme le confie Boris Mbala. «Nous avons eu des hauts et des bas puis, on s’est réveillé en augmentant notre niveau de jeu. Quand on se met à défendre, l’attaque suit forcément.» Au retour des vestiaires, le BBCMC confirma son regain de forme grâce à la puissance de Frease dans la raquette (12 points en dix minutes). «Oui notre consigne était de donner un maximum la balle à Kenny mais aussi de mettre plus d’intensité en défense. Dans sa salle, Riviera reste compliqué à jouer si on le laisse faire.» Manu Schmitt avait vu juste tant son pivot aura été d’une aide précieuse. Côté Lakers on regrette le manque d’agressivité sur le géant américain. «On les a laissé revenir parce qu’on n’a pas été capable de faire des fautes pour les stopper et surtout nous n’avions pas les armes pour gêner Frease», constatait avec dépit Tshi Kashama.

Une « zone » qui a tout changé

68-61 à l’avantage de l’hôte. Il reste environ six minutes dans le dernier « dix », moment choisi par l’entraîneur montheysan pour mettre en place une défense de « zone » qui allait s’avérer payante. «Ce changement a très bien fonctionné. Je savais qu’une victoire passerait obligatoirement par une bonne défense qui nous donne ensuite du rythme en attaque.» Les effets furent immédiats et bénéfiques pour le visiteur et les dommages collatéraux irréversibles pour les Lakers. Ceux-ci perdirent petit à petit pieds, déjouant complètement en phase offensive. «Nous avons perdu notre adresse, on manquait deux tirs ils en réussissaient un. Les trois points de Reid et Maruotto nous ont fait très mal.» La logique mathématique de coach Ruzicic n’explique pas à elle seule la déroute en attaque de son équipe. Le mental de ses étrangers fut déficient. Encore en tête à l’entame du money-time (74-73), elle subit ensuite un 15-0 qui lui aura été fatal. « Je suis heureux de la manière et de notre volonté de jouer ensemble. Nous devons continuer à progresser dans ce sens » nous confiait le coach valaisan. Monthey-Chablais est désormais prêt pour le choc face à Fribourg samedi au Reposieux.

 

PLAN FIXE

80 Riviera Lakers  (44)
91 BBC Monthey-Chablais (37)

Galeries du Rivage 1340 spectateurs. Arbitrage de MM. Michaelides, Tagliabue et Vitalini

Riviera: March (28), Fongué (5), Kelly (15), Studer (0), Vinson (14) puis Top (2), Kashama (8), Martin (8). Entraîneur : Vladimir Ruzicic

Monthey : Bavcevic (3), Cochran (8), Mbala (6), Reid (30), Frease (24) puis Maruotto (20), Monteiro (0), Solioz (0), Fritschi (0), Maza (0).Entraîneur : Manu Schmitt

Notes : 23 contre fautes contre Riviera dont 5 à Fongué 32’02, 16 contre Monthey. Riviera sans Gaillard (blessé), Monthey sans Wright (blessé). March et Reid élus meilleurs joueurs de leur équipe.

Au tableau : 5e 11-12, 10e 21-21, 15e 31-27, 20e 44-37, 25e 50-49, 30e 62-57, 35e 71-70, 40e 80-91

Par quart: 1er 21-21, 2e 23-16, 3e 18-20, 4e 18-34