BBC Monthey Chablais | Diminué, le BBC Monthey-Chablais s’incline avec les honneurs
1600
post-template-default,single,single-post,postid-1600,single-format-standard,woocommerce-no-js,ajax_fade,page_not_loaded,,columns-4,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-16.9,qode-theme-bridge,qode_header_in_grid,wpb-js-composer js-comp-ver-5.5.5,vc_responsive
 

Diminué, le BBC Monthey-Chablais s’incline avec les honneurs

Diminué, le BBC Monthey-Chablais s’incline avec les honneurs

David Chappuis

Le moins que l’on puisse dire et que le BBCMC n’a pas préparé ce duel face aux Tessinois dans les meilleures conditions. Après la blessure de Joël Wright lundi c’est au tour de son remplaçant de ne pas pouvoir jouer. La lettre de sortie du nouvel arrivé Arizona Reid en provenance des Philippines n’étant arrivée que samedi matin, il n’était plus possible pour Swissbasket d’établir la licence et ce malgré plusieurs tentatives d’arrangements de la part des dirigeants montheysans. Conséquence : l’Américain a suivi la rencontre dans les gradins derrière le banc de son équipe. Une absence qui, au final, aura pesé lourd pour une formation chablaisienne qui n’évolua qu’avec deux renforts étrangers.  Malgré ce coup du sort, les hommes de Manu Schmitt se sont bien battus ne s’avouant vaincus que pour quelques points. Un très bon début, une fin bien négociée mais malheureusement le milieu fut plus compliqué.

Tout avait pourtant bien commencé pour Monthey-Chablais qui débuta la partie de fort belle manière dominant un adversaire visiblement encore dans le car. 8-0 puis 12-2 (6e), le départ fut idéal voir parfait grâce notamment à un Frease en mode « bulldozer » dans la peinture bien épaulé par Rodrigue Maza. Promu dans le cinq majeur, le numéro 4 aura été présent en défense et dans la combativité malgré son manque d’adresse. Mais de trop nombreuses pertes de balles allaient rapidement plomber cette excellente entame de match. Les Tessinois en profitèrent pour enchaîner les contre-attaques victorieuses, réussissant un 11-2 pour réduire l’écart (14-13, 11e). Dans un premier temps, les locaux purent encore conserver leur maigre avance avant de peu à peu lâcher prise car en face Massagno avait passé la seconde. L’entrée de Sinclair et le réveil de Jules Aw firent des dégâts.  De 18-13 (14e) le score passa à 20-29 avant qu’un tir primé de Bavcevic ne réduise un peu l’écart à la pause.

Hélas, pour les Montheysans, la seconde période démarra comme s’était achevée la première. Ils continuèrent à subir de plein fouet l’adresse retrouvée des visiteurs en particulier à longue distance. Dans ce domaine, Keon Moore réalisa un festival. Discret jusque-là, le top-scorer aligna les paniers bonifiés. Au tableau, l’écart grimpa via un 11-2 partiel en moins de quatre minutes, 29-43 (26e) puis 38-55 à l’entame du dernier « dix ».  Le BBCMC n’abdiqua pas et sous l’impulsion de sa paire américaine aidée par le toujours percutant Mbala et la bonne défense du jeune Solioz,  il réussit une belle remontée lors du money-time (46-61, 57-63). Insuffisant pour l’emporter, ce « rush » final aura prouvé que même diminués, les jaune et vert ont eu des arguments à faire valoir. Positif.

Au repos le week-end prochain, Monthey dispose maintenant de deux semaines pour intégrer au mieux ses deux nouveaux joueurs. Cela ne sera pas de trop car le 10 novembre il se déplacera à Vevey pour un derby qui s’annonce bouillant et dont le vainqueur devrait faire un pas important vers le top 6.

BBC Monthey-Chablais – SAM Basket Massagno 61-67 (23-29)

Notes : Reposieux 600 spectateurs Arbitres MM. Pillet, Tagliabue et Mazzoni. Monthey sans Wright (blessé) et Reid (pas qualifié !), Massagno privé d’Andjelkovic et Hüttenmoser (blessés). Frease et Aw élus meilleurs joueurs de leur équipe.

Fautes : 18 contre Monthey, 19 contre Massagno. Antisportive à Sinclair 23’15. Technique à Manu Schmitt 30’36.

Monthey : Bavcevic 5; Cochran 13; Mbala 11; Maza 8; Frease 16 puis Maruotto 8; Blaser; Monteiro; Solioz. Entraîneur : Manu Schmitt

Massagno : Magnani 5; Moore 12; Miljanic 3; Aw 18 ; Slokar 8 puis Sinclair 14; Martino; Tutonda 4; Grüninger 3. Entraîneur : Robbi Gubitosa

Au tableau : 5e 8-2; 10e 14-10; 15e 18-18; 20e 23-29; 25e 29-40; 30e 38-54; 35e 46-61, 40e 61-67.