BBC Monthey - Basket Club | Monthey prend le quart
1004
post-template-default,single,single-post,postid-1004,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,columns-4,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-10.0,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12,vc_responsive
 

Monthey prend le quart

Monthey prend le quart

David Chappuis

Distancés en championnat, non-qualifiés pour l’instant pour la SBL Cup, les Chablaisiens se devaient de réagir en coupe de Suisse afin de ne pas laisser échapper un premier trophée. Face à un adversaire qu’il l’avait battu lors de la deuxième journée, le BBCM avait cœur de prouver que le revers subi le 6 octobre n’était qu’un simple incident de parcours. Avec Uros Nikolic de retour mais sans Matt  (voir ci-dessous), force est de constater, que la troupe de Milisavljevic a parfaitement maîtrisé son sujet en dominant de bout en bout une partie à sens unique. Sérieux et appliqués, les Montheysans n’auront pas connu la moindre difficulté à venir à bout d’une équipe lausannoise peu inspirée et manquant d’arguments pour enrayer la belle machine locale.

L’entame de duel fut plutôt à l’avantage du visiteur (0-5, 2-8) mais cela ne dura pas car Monthey se mit ensuite rapidement dans le bon rythme infligeant un 13-2 partiel en cinq petites minutes (15-10, 7e). L’écart grimpa encore un peu plus entre la fin premier quart et le début du second, le temps au score de passer de 17-13 à 28-15 (12e). L’habileté du lutin Martin à la mène, la précision de Nikolic sous le cercle, ajoutez à cela la puissance de la paire Dubas-Humphrey et vous obtiendrez la recette du très net succès valaisan. Onze unités dans le seul deuxième « dix », le réveil du capitaine fit très mal aux Vaudois qui ne purent compter que sur l’imposant et volumineux Cleare pour tenter en vain de s’accrocher (34-23, 14e). Le BBCM redonna un coup d’accélérateur avant la pause, 53-29.

Au retour des vestiaires, la physionomie de la rencontre ne changea pas, bien au contraire. Sous l’impulsion d’un excellent Gilles Martin à la baguette, Monthey enfonça encore un peu plus le clou. Le désert offensif traversé par les hommes de Dessarzin (2 points en six minutes) fit peine à voir et eut pour effet de donner au score des allures de correction. La barre des trente unités fut atteinte et même dépassée, 67-33 (26e). La messe était dite malgré un ultime baroud d’honneur adverse via un 10-1 réussit (68-43, 31e). Mais le BBCM ne lâcha pas son os et put ainsi conserver sa large avance aussi grâce à ses jeunes. Auteurs de 13 des 17 points de l’ultime période, Granvorka et Solioz contribuèrent également au succès.

Samedi retour au championnat avec la venue d’Union Neuchâtel au Reposieux que l’on souhaite bien mieux garni qu’hier soir. Ce sera un tout autre morceau pour les Montheysans mais si ceux-ci évoluent dans le même état d’esprit que lors des deux derniers matchs, la mission semble parfaitement réalisable. Pour cela ils auront besoin de toutes leurs armes, à savoir que le retour au jeu de Gibson sera vivement espéré.

BBC Monthey – Pully Lausanne Foxes 85 – 56 (53-31)

Notes : Reposieux 310 spectateurs Arbitres MM. Michaelides, Marmy et Pillet. Monthey sans Fritschi et Maza (blessés), Gibson (pas qualifié), Pully Lausanne privé de Moke et Rothrock (blessés). Martin et De Lattibeaudière élus meilleurs joueurs de leur équipe.

Fautes : 16 contre Monthey, 19 contre Lausanne dont 5 à Cleare 33e et Top 34e. Antisportive à Cleare 21e et Solioz 40e.

Monthey : Martin 4; Kazadi 8; Humphrey 16; Dubas 15; Nikolic 22 puis Granvorka 10; Blaser 5; Kashama; Solioz 5; Zayadiaku; Kuba. Entraîneur : Branko Milisavljevic

Pully Lausanne : Bugnon 3; Rodriguez 4; Wade 7; De Lattibeaudiere 12; Clear 11 puis Brown 8; Asase; Top 7; Waelti 2; Poli; Wilkerson 2; Pétignat. Entraîneur : Randoald Dessarzin

Au tableau : 5e 10-8; 10e 23-15; 15e 36-23; 20e 53-31; 25e 64-33; 30e 68-41; 35e 76-48; 40e 85-56

Qui joue, qui joue pas ?

Arrivé en Suisse il y a maintenant 15 jours pour pallier aux absences de Terence Henry et Dusan Katnic, le duo étranger Matt Gibson-Uros Nikolic est présent sur courant alternatif. Sur le terrain face à Massagno grâce à une licence provisoire mais absents à Genève (papiers du canton non reçus à temps) les deux hommes doivent se poser des questions. Pire, contre Pully Lausanne ce mercredi soir, seul le pivot serbe a joué. 

Explications : il s’agit d’une affaire de permis de travail mais cela n’est pas si simple. Dans un premier temps, il a été demandé au club chablaisien de fournir un dossier du canton du Valais qui aurait dû suffire à qualifier les deux joueurs dixit Swissbasket. Celui-ci est donc arrivé au bureau du club mardi matin. Mais changement de directives de dernière minute, le oui du canton tout d’un coup ne suffit plus, il faut également l’aval de la confédération. Nikolic étant européen cela eut pour effet d’être rapide tandis que pour Gibson on attend toujours. Bref, tout cela donne un imbroglio administratif pas vraiment très clair et pas au point dans une jungle où la paperasse a pris le dessus sur le sportif, dommage. Espérons que cette situation trouve vite son épilogue car au bout du compte les joueurs sont les victimes collatérales de ce système. DC