BBC Monthey - Basket Club | Le pire a été évité, de justesse !
1037
post-template-default,single,single-post,postid-1037,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,columns-4,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-10.0,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12,vc_responsive
 

Le pire a été évité, de justesse !

Le pire a été évité, de justesse !

David Chappuis, Winterthour

Ne dit-on pas en général que l’on apprend des erreurs que l’on commet ou que les échecs nous font grandir. Malheureusement, hier à Winterthour, le BBC Monthey n’a pas appliqué ces deux adages, enfin presque. Défait sur le fil à Lucerne mardi soir pour ne pas avoir su entrer dans la partie, il a remis cela ce dimanche après-midi face à la lanterne rouge. Privés de Kazadi mais avec Dusan Katnic en tenue mais pas encore apte, les Chablaisiens sont passés tout proche d’une seconde déconvenue en cinq jours. Au final, ils réussirent à passer l’épaule en toute fin de match mais dieu que ce fut difficile et laborieux contre un adversaire qui n’alignait que deux étrangers faut-il le rappeler.

On l’a dit, Monthey se devait de corriger le tir suite au revers subi quelques jours plus tôt. Hélas, son début de duel aura été une nouvelle fois catastrophique notamment défensivement où les lacunes furent nombreuses. Les Zürichois en profitèrent pour prendre les commandes dès le coup d’envoi. Sous l’impulsion de leur trio Welsh-Price-Miavivululu, ils creusèrent rapidement l’écart, 9-4, 14-6, 23-13 (9e). Mais le BBCM revint ensuite au contact durant le deuxième quart grâce notamment à un excellent Gilles Martin bien épaulé par Nikolic et Dubas sous le cercle. 26-28, un 15-3 infligé en quatre minutes puis l’avance s’accentua encore quelque peu, 33-40 (17e). La sortie pour trois fautes de Welsh fit mal aux locaux, l’Américain resta scotché sur le banc jusqu’à la pause. Malgré ce coup du sort, ceux-ci s’accrochèrent pour égaliser à l’heure du thé.

Au retour des vestiaires, la rencontre continua d’être équilibrée. Ceux sont les Alémaniques qui furent le plus souvent en tête profitant du retour de Welsh, 45-42, 51-47, 55-50 avant que les Montheysans ne reprennent l’avantage, 55-56 (28e). Humphrey et Nikolic assuraient l’essentiel dans la raquette, point faible des hommes de Trivunovic. Egalité parfaite à l’entame du dernier « dix » dans lequel tout allait se décider. Winterthour reprenant à son tour les choses en mains sans jamais réussir à faire la différence, 64-60, 66-62, 69-67. Tout bascula dans les derniers instants. 73-68 en faveur du BCW à moins de quatre minutes du terme quand celui-ci se montra très maladroit en attaque. Au bord du point de rupture, Monthey profita de l’aubaine pour combler son déficit. Dubas retrouva du punch, Nikolic fut impérial en provocateur de fautes et Gibson capta des rebonds précieux avec en sus quelques assists bienvenus. Au tableau, un 10-0 réussit par le visiteur (73-78) qui lui permit de s’imposer in-extremis contre un adversaire qui n’avait visiblement plus d’essence dans le moteur.

De ce second déplacement alémanique, on ne retiendra que la victoire et même si celle-ci fut acquise dans la douleur, elle n’en demeure pas moins essentielle dans la course à la sixième place. Monthey a maintenant deux semaines, pause équipe nationale oblige, pour mettre de l’ordre dans son jeu qui, il faut bien l’avouer, est très loin d’être satisfaisant. Une remise en question est nécessaire faute de quoi la suite de la saison risque d’être bien longue. Prochaine échéance, le derby face à Riviera au Reposieux. Une formation vaudoise pas au mieux qui reste sur huit revers d’affilé et qui n’a plus gagné depuis la première journée. Attention toutefois au match piège mais le BBCM aura les moyens de l’emporter à condition de changer d’état d’esprit.

BC Winterthour – BBC Monthey 75 – 80 (40-40)

Notes : Rennweg 200 spectateurs Arbitres MM. Michaelides, Sani et Bovard. Winterthur sans Schittenhelm (blessé), ni Hoffmann (arrêt provisoire de la compétition), Monthey privé de Maza, Kazadi et Katnic (blessés).

Fautes : antisportive à Gibson 18e, sortis pour 5 fautes Hülliger 30e, Miavivululu 38e.

Winterthur : Price 23, Hulliger 10; Stevanovic 3; Miavivululu 17; Welsh 23 puis Grédy 2; Ramirez. Entraîneur : Mitar Trivunovic

Monthey : Martin 13; Granvorka 5; Humphrey 16; Dubas 13; Nikolic 23 puis Gibson 9; Blaser; Kashama 1. Entraîneur : Patrick Pembele

Au tableau : 5e 14-11,10e 24-17, 15e 31-32, 20e 40-40, 25e 51-47, 30e 60-60, 35e 69-67, 40e 75-80