BBC Monthey - Basket Club | La fin justifie les moyens !
1010
post-template-default,single,single-post,postid-1010,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,columns-4,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-10.0,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12,vc_responsive
 

La fin justifie les moyens !

La fin justifie les moyens !

David Chappuis

En net regain de forme depuis deux semaines, le BBC Monthey a confirmé son retour au premier plan hier après-midi. Contre un adversaire qui fait partie des favoris, les Chablaisiens n’ont certes pas réalisé le match parfait, loin de là, mais ils ont fait preuve de courage et d’abnégation comme le confirme leur coach ad interim : « aujourd’hui, nous avons gagné plus avec le cœur et les tripes qu’avec la tête. C’est bien mais pour le futur nous devrons mieux jouer au basket pour pouvoir continuer à progresser« . Patick Pembele avait parfaitement conscience que le jeu pratiqué par son équipe ne fut pas aussi chatoyant qu’à Genève par exemple. Mais l’essentiel demeure la victoire a l’issus d’une partie qui aura dans l’ensemble été dominée par le visiteur.

Pourtant, le BBCM prit la rencontre par le bon bout prenant assez vite le contrôle des opération malgré quatre premières hésitantes, 5-6 puis 12-6 (7e) à l’image d’un Gilles Martin toujours aussi précieux et du très bondissant Humphrey à l’intérieur. Mais ce début de duel fut surtout riche en imprécisions, pertes de balles et maladresse de la part des deux protagonistes. Résultat un premier quart où les paniers se firent bien rares. L’entame du second coïncida avec le réveil unioniste et son duo helvétique Savoy-Maruotto (15 pts). L’entrée en jeu de l’ex montheysan de la saison passée causa bien des tracas à son ancienne équipe. C’est sur un de ses tirs primés que Neuchâtel reprit la main, 14-17 pour ensuite accentuer un peu plus son avance, 14-22 (13e) consécutif à un 10-0 réussit en cinq minutes. On notera la performance du top-scorer Parker lui aussi bien en jambes. Côté jaune et vert, la paire Dubas-Kazadi (4 pts) passa totalement au travers de la première période. Union en profita pour maintenir l’écart, 20-29, 24-33, 29-38. Les dix longueurs de retard à la pause permettaient toutefois à Monthey d’y croire encore.

Il revint sur le terrain animé de meilleures intentions ce qui lui permit de refaire assez vite une partie de son retard grâce notamment à la présence de Nikolic sous le cercle, 42-46 (24e). Hélas, l’embellie fut de bien courte durée car les Neuchâtelois ne se laissèrent pas déstabiliser et, sous l’impulsion de Taylor et Maruotto, ils reprirent les choses en mains, 46-58 (27e) mais sans jamais réussir à creuser un écart définitif. Celui-ci resta très souvent bloqué entre huit et douze unités. Les premières minutes de l’ultime « dix » ne dérogèrent pas à cette règle, 57-67, 60-70, 32e. Au moment où on l’on pensait l’affaire classée, Monthey retrouva des couleurs grâce tout d’abord à plus de lucidité en attaque et surtout à une défense qui mit Union dans ses petits souliers. Trois paniers bonus signés Gibson, Kazadi et Dubas et voilà le BBCM de retour. Le réveil du capitaine sonna la révolte montheysanne, conséquence un 10-0 inscrit en trois petites minutes et voilà Monthey à nouveau dans le coup, 70-70 (35e) avant que Kazadi seul sous l’anneau ne manque l’occasion de prendre l’avantage. Neuchâtel ne craqua pas et reprit la main, 72-77 (38e) mais les locaux s’accrochèrent passant même devant suit à deux lancers d’Humphrey excellent une fois de plus, 80-78. Savoy égalisa ensuite mais le BBCM eut le dernier mot grâce à deux très bonnes défenses et des lancers précieux.

Ce succès va faire un bien fou au moral des hommes de Pembele. Acquis dans la douleur et après avoir souffert milles maux durant les trois quarts de la partie, il n’aura été que plus savoureux. Monthey à passé l’épaule dans le money-time ou quand la « fin » justifie les moyens. Cela tombe bien car il a de l’appétit. Il reste désormais quatre matchs pour achever le premier tour. Le BBCM va affronter les trois formations suisse alémanique et Riviera d’ici le 9 décembre prochain. S’il négocie bien ce parcours largement à sa portée, il sera à coup sûr au rendez-vous des 1/4 de finale de la SBL Cup le 13 décembre.

BBC Monthey – Union Neuchâtel 82 – 80 (30-40)

Notes : Reposieux 800 spectateurs Arbitres MM. Novakovic, Stojcev et Hüsler. Monthey sans Katnic, Henry, Maza et Fritschi (tous blessés), Neuchâtel privé de Mafuta (blessé). Savoy et Nikolic élus meilleurs joueurs de leur équipe.

Fautes : 23 contre Monthey, 24 contre Neuchâtel. Antisportive à Dubas 26e

Monthey : Martin 6; Kazadi 11; Humphrey 18; Dubas 16; Nikolic 18 puis Gibson 11; Granvorka; Kashama 2; Blaser. Entraîneur : Patrick Pembele

Neuchâtel : Taylor 7; Savoy 18; Parker 11; Monteiro 2; Williamson 11 puis Maruotto 16; Colon 8; Ballard 7; Olaniyi. Entraîneur : Valdimir Ruzicic

Au tableau : 5e 7-6; 10e 14-12; 15e 18-24; 20e 30-40; 25e 44-52; 30e 55-65; 35e 70-70; 40e 82-80