BBC Monthey - Basket Club | Garçon, un renversé svp !
788
single,single-post,postid-788,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,columns-4,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-10.0,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12,vc_responsive
 

Garçon, un renversé svp !

Maruotto 4

Garçon, un renversé svp !

David Chappuis

On l’a dit et on le savait, cet acte 5 entre deux formations qui se connaissent sur le bout des ongles (dixième confrontation cette saison), allait forcément être le tournant de cette série complètement folle. Dans un Reposieux plein comme un œuf et plus proche du hammam que d’une salle de basket, le vainqueur sortant se verrait offrir une première balle de match et de titre. A l’issu d’une partie, pas spécialement la meilleure en terme de qualité technique, Monthey s’impose aisément et de manière logique tant il aura dominé les débats (en tête durant trente-cinq minutes). Privés de leur atout majeur Antonio Ballard, les Lions n’avaient pas suffisamment de griffes ni même les moyens physiques pour rivaliser avec leur adversaire.

Ce sont pourtant eux qui entrèrent le mieux dans la rencontre profitant d’un Roberto Kovac en feu dès les premières possessions (1-5, 2e). Puis, le BBCM enclencha une vitesse pour immédiatement réagir et inscrire neuf points consécutifs, 9-5 (6e). Le duo Young-Dubas (12 pts) s’était mis en route. Mené ensuite 17-10, Genève réussit à rester au contact en fin de premier quart (17-15). Mais dès l’entame du second, les Montheysans accélèrent un peu plus le rythme sous l’impusion de l’extraterrestre Brandon Young. Auteur de plusieurs actions incroyables, de gestes de grand classe, l’Américain fit une démonstration de tout son talent. On notera également, les très bonnes entrées de Maza et Sinclair. Au tableau, l’écart grandit, 24-17, 31-22 pour ensuite se maintenir autour des dix unités, 33-22, 35-26 (17e).

En début de deuxième mi-temps, le scénario fut presque identique, une copie conforme de la fin de la première. D’un côté une équipe chablaisienne sûre de sa force maîtrisant son sujet à merveille, de l’autre des Genevois semblant manquer cruellement d’arguments pour revenir. De ce fait, l’avantage des locaux  demeura stable durant la quasi totalité du troisième « dix », 41-28, 44-32, 50-38 (27e). Discrets avant le thé, les intérieurs Heath et Milka furent ensuite plus à leur affaire, notamment le second nommé. C’est dès les premières minutes de l’ultime quart temps que tout s’accéléra rapidement. Avec un bénéfice de dix longueurs (54-44), Monthey put compter sur trois tirs primés de Maruotto et Dubas suivi d’une pénétration de Young pour s’envoler définitivement. 65-44, un 11-0 partiel qui eut pour effet d’assommer un adversaire qui était déjà à la limite du point de rupture. Comme mardi et toujours grâce à ses jeunes Kosic et Grüninger, celui-ci eut un sursaut d’orgueil et de fierté revenant à dix unités (66-56, 38e) mais le fossé à combler était bien trop important. Le BBCM se reprit très vite via deux paniers bonifiés signés Maza et Maruotto.

Ce succès permet aux hommes de Bavcevic de se rapprocher encore un peu plus du titre de champion. Ils sont à quarante minutes d’un troisième sacre national. Mais ne dit-on pas que c’est la dernière marche la plus difficile à franchir. Une chose est sûr, ce Monthey-là a un mental d’acier et ne lâche jamais rien. Mené à deux reprises 2-1 lors de ces playoffs, face à Lugano en demi puis contre Genève en finale, il a su réagir à chaque fois pour retourner la situation à son avantage. Garçon, un renversé ! Capitaine Dubas et Cie iront à Genève mardi soir pour tenter de décrocher le graal, sans pression puisqu’en cas de revers, un acte 7 sera programmé samedi prochain au Reposieux. Gold a chanté « un plus près des étoiles » Monthey veut lui décrocher la lune et il en a les moyens.

BBC Monthey – Lions de Genève 72 – 56 (39-28)

Notes : Reposieux 1700 spectateurs Arbitres MM. Michaelides, Hjartarson et Marmy. Monthey sans Barac (étranger surnuméraire), Genève privé de Ballard (blessé). Young et Timberlake élus meilleurs joueurs de leur équipe.

Fautes : 13 contre Monthey, 15 contre Genève. Technique à Dubas 26e, Mladjan 26e.

Monthey : Young 18; Maruotto 14; Humphrey 5; Dubas 11; Heath 6 puis Maza 11; Sinclair 7; Fritschi. Entraîneur : Niksa Bavcevic

Genève : Timberlake 10; Kovac 11; Grüninger 5; Mladjan 7; Braswell puis Louissaint 3; Gravet 2; Williams 2; Milka 11; Kosic 5. Entraîneur : Jean-Marc Jaumin

Au tableau : 5e 6-5; 10e 17-15; 15e 33-22; 20e 39-28; 25e 44-32; 30e 54-44; 35e 65-51; 40e 72-56