BBC Monthey - Basket Club | Une demi qui commence bien
737
single,single-post,postid-737,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,columns-4,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-10.0,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12,vc_responsive
 

Une demi qui commence bien

17547023_799551060201778_1936252840880316514_o

Une demi qui commence bien

David Chappuis

Le BBC Monthey a entamé de la meilleure des façons sa série de demi-finale face à des Tessinois bien trop irréguliers pour pouvoir rivaliser durant quarante minutes. La formation chablaisienne confirme son net regain de forme depuis quelques semaines. Excepté la parenthèse coupe suisse, elle reste sur huit succès consécutifs en championnat, le derniers revers datant du 24 mars dernier à Fribourg. Mis à part un début de partie manqué, 2-7, 5-12 (5e), les Valaisans ont dans l’ensemble bien maîtrisé ce premier acte. Ils n’auront pas eu le temps de trop gamberger puisqu’ils se remirent rapidement sur les bons rails augmentant très vite leur intensité défensive. L’avance du visiteur fondit à vitesse grand V lui qui connut un sérieux trou noir en attaque n’inscrivant que sept petits points en onze minutes. La sortie sur blessure (genou) de Williams n’arrangea pas ses affaires. La barre des vingt unités fut presque franchie, 38-19, 44-25 (18e). D’abord discret, Mike Efevberha se mit ensuite en mode play-offs. Avec 13 points lors du second quart, l’ex de l’équipe d’en face, devint soudainement intenable pour l’adversaire. Mais il ne fut pas seul puisque le duo Dubas-Humphrey régna en maître dans la « peinture ». Le capitaine montheysan a sans doute réalisé une de ses prestations les plus abouties tandis que le retour de suspension de l’Américain fit un bien fou à la troupe de Zana.

A la pause, Monthey possédait une avance confortable et sa main mise sur la rencontre paraissait logique au vue du scénario. Impression confirmée d’entrée de deuxième période car l’écart se stabilisa atteignant même pour la première fois les vingt points (58-38,26e) grâce à trois tirs primés signés Maruotto, Young et Dubas. Mais les Tigres auront eu le mérite de ne pas lâcher. Touchés physiquement mais pas moralement, ils s’accrochèrent sous l’impulsion de Carey. Boitant par instants, l’Américain serra les dents pour offrir un véritable récital. En chiffres : 15 points uniquement dans le troisième « dix » dont trois paniers bonus. Dans son sillage, Lugano en profita pour grappiller son retard et revenir peu à peu 58-44, 60-47 et même encore plus proche au début de l’ultime quart (67-60, 32e) sur un essai longue distance de Stockalper. Mais l’homme de cette fin de match côté tessinois fut Jules Aw. Propulsé par la force des choses au poste 5, il est à crédité d’une belle performance. Les Chablaisiens surent restés concentrés pour reprendre illico presto un avantage conséquent via un 9-0 en deux minutes (76-60) grâce à l’adresse de Maruotto et la puissance d’Humphrey. 83-66, 90-74, le BBCM contrôla parfaitement la fin de partie.

Prochain acte mardi soir toujours au Reposieux où l’on espère voir un BBC Monthey toujours aussi fringuant mais un peu plus régulier afin d’éviter quelques passages à vide qui peuvent coûter cher. Peu à son affaire et pénalisé par des fautes stupides, Jordan Heath voudra très certainement se racheter lui qui a terminé la partie sans le moindre point inscrit. Un succès permettrait de se rendre samedi au Tessin l’esprit libéré et avec moins de pression.

BBC Monthey – Lugano Tigers 90 – 78 (46-30)

Notes : Reposieux 900 spectateurs Arbitres MM. Novakovic, Hjartarson et Pillet. Monthey sans Barac et Sinclair (étrangers surnuméraires) et Grau (malade), Lugano privé de Mussongo (blessé). Dubas et Aw élus meilleurs joueurs de leur équipe.

Fautes : 20 contre Monthey, 21 contre Lugano dont 5 à West 34e. Antisportive à Carey 28e.

Monthey : Young 13; Maruotto 16; Humphrey 14; Dubas 22; Heath puis Efevberha 20; Maza 5; Fritschi. Entraîneur : Nathan Zana

Lugano : Everett 10; Carey 21; Stockalper 10; Louissaint 5; Williams 3 puis Steinmann 10; Aw 17; West 2; Cafisi. Entraîneur : Nicola Brienza

Au tableau : 5e 5-12; 10e 18-16; 15e 36-19; 20e 46-30; 25e 57-38; 30e 65-55; 35e 78-62; 40e 90-78