BBC Monthey - Basket Club | Parole à la défense
766
single,single-post,postid-766,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,columns-4,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-10.0,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12,vc_responsive
 

Parole à la défense

Markel 7

Parole à la défense

David Chappuis

Le BBC Monthey a débuté de la plus belle des façons la finale du championnat en prenant la mesure des Lions. Sans doute plus frais physiquement (ils ont eu deux jours de plus), ceux-ci ont cruellement manqué d’adresse dans les moments clés de cette partie. Devant leur formidable et nombreux public, même si on pouvait s’attendre à une affluence encore plus importante, les Chablaisiens ont cueilli un succès aussi précieux que mérité. En tête durant les trois quarts de la partie, ils n’auront été inquiété que par de courts instants par une formation genevoise trop irrégulière.

L’entame de match fut à l’avantage des locaux qui prirent rapidement les commandes (10-3, 18-10, 6e) grâce à l’adresse d’Humphrey, irrésistible dès les premières minutes, et aux deux tirs primés de Maza et Maruotto. Genève ne se désunit pas pour vite recoller au score en fin de premier quart et même prendre l’avantage sur une pénétration de Garrett, 22-24 (13e) suite à un 7-0 réussit en quatre minutes. Mais l’homme de ce début de duel côté Genève se nomme Ballard. Présent aussi bien de près que de loin, l’Américain permit à son équipe de rester au contact. Dans un premier temps, bien aidé par l’adresse de Young, le BBCM reprit l’avantage, 28-24 (16e). Puis, il connut un nouveau passage à vide consécutif à de trop nombreuses pertes de balles. Conséquence : 0-8  (28-32) en faveur du visiteur qui profita pour repasser devant à la pause.

Au retour des vestiaires, la domination des Lions se confirma (32-37, 22e) mais heureusement pour les hommes du revenant Bavcevic, elle ne dura pas longtemps. Il fallut moins de trois minutes pour que ceux-ci reprennent le contrôle de la rencontre via un 10-0 partiel, 42-37 (25e). Un retour aux bonnes affaires dû au réveil de Dubas et à celui de Heath même si pour ce dernier il fut de courte durée tant il aura été discret le reste du temps. A nouveau sur le parquet après trois matchs manqués sur blessure, il faudra du temps au géant américain pour retrouver ses moyens. Genève ne lâcha rien et entreprit un énième come back toujours sous l’impulsion d’un Ballard des grands jours. 48-47, tout allait se jouer dans le dernier « dix » qui commença par de longues minutes sans le moindre essai inscrit et le premier panier signé Gravet (48-49, 33e). Par chance, cela fut bref pas car Monthey possède un duo en or massif qui à lui seul remit son équipe sur les bons rails. Young à la baguette et en provocateur de fautes, les jaune et vert sont à nouveau aux commandes, 56-49 (35e) mais aussi surtout Humphrey dont les deux actions bonifiées firent très mal aux Genevois. En chiffres : 56-51, un tir primé, 59-51 puis 59-53, deux points plus lancer, 62-53 (38e). Ce brave Markel venait de crucifier son ancienne équipe et par la même occasion de tuer le suspens. Genève tenta bien un ultime retour sur un essai longue distance de Kovac (62-58) mais c’était trop tard. Mise sous l’éteignoir par le collant James Sinclair, la gâchette des Lions n’aura pas eu son rendement habituel.

Monthey a donc remporté le premier acte de cette finale qui aura été un vrai match de playoff avec beaucoup d’intensité. Ce n’est pas en attaque que le BBCM a construit son succès mais bien de l’autre côté du terrain. Une bonne défense est souvent synonyme de gloire, quand elle a la parole l’issu d’un duel est presque toujours positif. La série est encore longue, elle se poursuivra mardi soir encore au Reposieux et comme chaque acte à son histoire on se réjouit déjà de lire le suivant.

 

BBC Monthey – Lions de Genève  67 – 62 (30-32)

Notes : Reposieux 1200 spectateurs Arbitres MM. Michaelides, Hjartarson et Tagliabue. Monthey sans Barac (étranger surnuméraire) ni Efevberha (malade), Genève sans Williams ( étranger surnuméraire). Humphrey et Ballard élus meilleurs joueurs de leur équipe.

Fautes : 15 contre Monthey, 20 contre Genève. Technique à Dubas 21e, N. Bavcevic 36e, Jaumin 36e. Antisportive à Heath 10e.

Monthey : Young 22; Sinclair 4; Humphrey 19; Dubas 7; Maza 5 puis Heath 5; Maruotto 5. Entraîneur Niksa Bavcevic

Genève : Timberlake 6; Kovac 9; Ballard 21; Mladjan 4; Braswell 10 puis Louissaint 3; Garrett 5; Gravet 4; Kosic; Grüninger. Entraîneur : Jean-Marc Jaumin.

Au tableau : 5e 12-8; 10e 22-20; 15e 26-24; 20e 30-32; 25e 42-37; 30e 48-47; 35e 56-49; 40e 67-62